Prendre rendez-vous en ligne




URETEROSCOPIE RIGIDE


Ureteroscopie Rigide

En cas de calcul de l'uretère non éliminé spontanément il est nécessaire de proposer une urétéroscopie. Cette intervention est proposée si la taille du calcul est supérieure à 6 mm, en cas de douleurs importantes, si le calcul ne progresse pas et en cas d'infection ou de rein unique.

L'appareil utilisé est un urétéroscope rigide qui sera introduit par les voies naturelles et qui progressera dans l'uretère jusqu'au calcul. Celui-ci sera soit attrapé à l'aide d'une sonde « panier » (sonde de Dormia) soit fragmenté selon un procédé balistique (lithoclast). Plus le calcul est haut situé plus la progression est difficile nécessitant alors une deuxième intervention après avoir préparé l'uretère par la mise en place d'une sonde.

Ureteroscopie Rigide Ureteroscopie Rigide

L'intervention se déroule sous anesthésie et nécessite deux jours d'hospitalisation. Le geste est réalisé sous contrôle vidéo et radiologique. Il peut être nécessaire de dilater l'uretère pour pénétrer plus facilement avec l'appareil. Lorsque le calcul est enlevé ou fragmenté il est nécessaire de laisser en place dans l'uretère une sonde double J qui permet d'éviter les douleurs post-opératoires, qui facilite l'élimination des éventuels débris de calculs et qui facilite éventuellement un deuxième temps opératoire en cas de persistance de calculs.

Ureteroscopie Rigide

La reprise du travail et des efforts est autorisée très rapidement. La sonde JJ entraine un inconfort plus ou moins important : saignement plus ou moins important en fonction des activités, brûlures en urinant, mictions fréquentes et douleurs dans le rein au moment d'uriner (que l'on évite en urinant souvent et assis penché en avant). La sonde JJ est ensuite enlevée sous anesthésie locale grâce à un fibroscope vésical en ambulatoire.